Les erreurs à ne surtout pas commettre dans l’éclairage d’une chambre à coucher

Notre chambre est-elle déjà bien éclairée ? La chambre à coucher est un lieu de détente et de confort. Elle demande une atmosphère feutrée et douce. Son éclairage est déterminant afin de créer une ambiance reposante et paisible. Il doit également être pensé suivant diverses activités quotidiennes afin de générer une luminosité plus adaptée.

Deux lampes de chevet ne suffiront pas à bien éclairer la chambre à coucher

Le plus souvent, on pense que 2 lampes de chevet peuvent suffire à éclairer l’intégralité de la chambre à coucher. Cependant, son éclairage doit être multiple. En effet, la lumière tamisée est indispensable afin de créer une ambiance plus cosy et plus apaisante.

Un éclairage homogène puissant, sans pour autant être agressif est également indispensable pour que l’on puisse effectuer quelques tâches spécifiques, spécialement si l’on possède un coin bureau dans notre pièce. C’est pourquoi un bon mix de trois types d’éclairages, qui sont l’éclairage général, l’éclairage ponctuel et l’éclairage de confort, est recommandé.

Il faut éviter l’éclairage trop éblouissant

Il faut faire très attention avec les barres de spots au plafond. En effet, il faut les réserver pour l’intérieur de notre dressing ou de notre placard. C’est le seul endroit de notre chambre à coucher où on aura besoin d’un éclairage ponctuel. Il est plus conseillé d’utiliser ce type de lumière comme  éclairage indirect comme en bas d’une cloison ou au sol.

De manière plus générale, si l’on a une sortie de fil sur notre plafond, il est préférable d’opter pour des luminaires avec une ampoule qui est cachée afin d’éviter d’être ébloui quand on est allongé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.