3 conseils pour bien sécuriser la chambre de bébé

0

Selon une étude réalisée par l’association Attitude Prévention en novembre 2017 sur les comportements des familles au quotidien, environ 2 000 enfants âgés de 0 à 6 ans sont chaque jour victimes d’accidents de la vie courante. Cette même statistique révèle que 10 % de ces cas se produisent dans la chambre.

Installer un système de sécurité dans la chambre

Vivre avec un bébé peut s’avérer une expérience assez stressante. Cependant, grâce aux avancées technologiques, il est aujourd’hui possible de vous équiper d’outils high-tech pour vous apporter plus de tranquillité d’esprit. En plus, les parents actuels utilisent de plus en plus cette technologie pour la sécurité de leur bébé. De ce fait, en installant un système d’alarme dans sa chambre, vous pourrez diminuer les risques en cas d’accident.

De plus, il existe de nos jours différents types de dispositifs de sécurité efficaces comme l’alarme filaire et l’alarme sans fil sur maisonalarme.fr. Parmi ces dispositifs, on trouve les alarmes anti-incendie, anti-intrusion ou alarme domotique. Ainsi que des détecteurs de mouvement et les détecteurs périmétriques (autrement dit les détecteurs d’ouverture) qui sont des accessoires qui s’associent à un système d’alarme. L’ensemble fournira ainsi une défense efficace qui servira à alerter tout déplacement du bébé dans la chambre. Les caméras de surveillance sont elles aussi des moyens efficaces pour garder un œil sur votre bébé à distance.

Préparer un lit répondant aux normes

L’un des premiers éléments à prendre en compte pour une chambre de bébé bien sécurisée est le lit. Ce mobilier représente un danger de chute et d’étranglement, que ce soit pour un nourrisson ou un bébé. Ces derniers peuvent en effet s’étrangler entre les barreaux du lit, ou quand ils seront un peu plus grands, ils risquent de se faire mal en tombant par-dessus la barrière. Un lit de bébé doit donc être conforme aux normes NF EN 716. C’est-à-dire que l’espace entre les barreaux ne doit pas dépasser les 7,5 cm et la hauteur des montants doit être plus de 60 cm.

À titre d’information, ces normes évoluent avec le temps. Alors dans le cas où vous voulez acheter un lit d’occasion, il faut penser à vérifier sa date de fabrication. En outre, la surcharge du lit, que ce soit avec des peluches, des couvertures et des draps, présente un autre danger pour le bébé qui est l’étouffement. Il est donc essentiel d’enlever tout objet qui pourrait encombrer le lit. Ensuite, il faut toujours avoir un réflexe de coucher un bébé sur le dos sur un matelas bien ferme.

Sécuriser les sources électriques de la chambre

Il est très fréquent chez un bébé de s’intéresser à tout ce qui se passe autour de lui. C’est à l’évidence un moyen pour lui de s’adapter à un monde nouveau. Toutefois, au fil du temps, il va vouloir toucher ou mettre en bouche tout ce qui sera à portée de ses mains. L’électricité devient ainsi une source de danger majeure. Les prises électriques par exemple attirent les bébés. Parce qu’en étant placées très bas, elles se trouvent à la hauteur des bébés.

Afin d’éviter une éventuelle électrocution quand le bébé met ses petits doigts dans les trous de la prise, il est obligatoire de mettre des caches prises. En particulier s’il joue seul dans la chambre. Il en va de même pour les fils électriques qui traversent la pièce ou qui sont accrochés aux meubles. En sus, s’il y a des fils dénudés, vous devez impérativement les faire réparer.

Share.

About Author

Leave A Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.