Tendances

Les règles pour le dimensionnement d’un escalier

Written by Pierre

L’escalier est un élément important de la maison, pour son usage quotidien, il se doit d’être étudié correctement, pour apporter un confort d’utilisation. Que ce soit pour accéder à un étage, à son grenier ou aux combles, l’escalier est la colonne vertébrale de la maison. Voyons le principe permettant de dimensionner un escalier.

La règle d’or d’un escalier : hauteur de marche et giron

Qu’importe la forme de l’escalier, pour faciliter son utilisation et qu’il soit confortable, il doit respecter quelques règles de construction. Rappelons en préambule, la signification du giron : c’est la largeur de la marche d’un escalier, la distance entre le nez de deux marches qui se suivent, ce qui correspond en gros et pour simplifier à l’endroit ou l’on pose nos pieds. La règle d’or pour votre escalier idéal est d’additionner la longueur du giron (G) à deux hauteurs de marches (2 x H), ce résultat doit être compris entre 60 cm et 65 cm. Ce qui donne :

  • 60 cm < G + (2 x H) < 66 cm

La loi de Blondel et le giron

Cette règle est issue de la loi ou formule de Blondel, développait par Nicolas-François Blondel, célèbre architecte français du 17e siècle. Dans son cours d’architecture, il a mis en évidence le calcul permettant de dimensionner les escaliers, selon la formule : M = 2 H + G.

  • M représente un pas et équivaut à 2 pieds soit 64,8 cm

Si cette formule est respectée cela permet un confort optimal lorsque l’on utilise l’escalier, on se fatigue moins et on dépense moins d’énergie.

Le cas d’un escalier droit, mesure du giron

Prenons le cas d’un escalier droit, c’est le plus simple à concevoir et à calculer. Il saura être utilisé comme escalier principal pour accéder à un étage dans votre habitat. Les marches seront de toutes de mêmes dimensions et parallèles. Pour déterminer le giron d’un escalier droit, il suffit de mesurer la distance qui sépare deux nez de marches qui se suivent. Pour un confort d’utilisation la valeur minimale du giron doit être de 24 cm et ne devrait pas excéder 35 cm.

Le dimensionnement du giron est important, en effet celui-ci peut être adapté aux contraintes de l’utilisateur, ainsi on peut s’adapter au confort d’utilisation pour une personne jeune ou au contraire plus âgée. Grâce à la prise en compte des besoins de la personne qui emprunte l’escalier, on peut jouer sur le facteur sécurité ou plutôt opter pour une montée efficace et rapide des marches de l’escalier.

About the author

Pierre

Leave a Comment