Tendances

Comment améliorer l’isolation de sa maison ancienne ?

Written by Pierre

Si vous êtes propriétaire d’une vieille maison, d’une vieille ferme, d’un bâtiment industriel ou d’une maison en pierre avec une riche architecture. Vous souhaitez conserver le charme de votre propriété tout en profitant du confort thermique apporté par une optimisation de l’isolation des murs et des combles.

Un excellent arbitrage et plus de créativité sont indispensables pour réussir l’isolation d’une maison ancienne.

Pourquoi isoler les murs anciens ?

Si vos murs sont épais et denses, ceux-ci protègent naturellement des grandes variations de température et ne nécessitent donc pas d’isolation. Cependant, un mur épais ne réagit pas immédiatement aux écarts de température.

Celui-ci n’isole pas parfaitement votre maison du froid ou de la chaleur et fait partie de la cause principale des pertes thermiques de votre habitation. Les experts en isolation thermique confirment  qu’un mur épais ralentit l’apparition du froid en raison de son inertie et de ses propriétés d’isolation naturelle, cependant, après une certaine période d’exposition, la capacité d’isolation est très faible par rapport à une paroi mince et parmi les facteurs de déperdition de chaleur surtout pendant l’hiver.

background-1589783_1280

Il hibernera et assurera un mauvais confort thermique. Même en été, quand un mur épais et lourd ralentit l’influence de la chaleur, celui-ci peut devenir une source d’inconfort durant une longue période de chaleur. Les vieux murs, qui peuvent être très épais (parfois jusqu’à 1 mètre), ne peuvent donc pas apporter suffisamment d’isolation et de confort. Ils ne peuvent pas réduire correctement la consommation d’énergie et doivent être isolés.

Isoler le grenier

Avant de faire quoi que ce soit, c’est là que vous devriez commencer à isoler. La majorité des pertes et gains de chaleur se produisent dans votre grenier. Le grenier est souvent l’endroit le plus facile pour optimiser l’isolation intérieure. Si vous avez un grenier inachevé et inconditionné, comme beaucoup de vieilles maisons, il est sage d’ajouter un matelas isolant sur le dessous du toit. Mesurer la taille des chevrons de toit. Plus ils sont gros, plus l’isolation que vous pouvez adapter est épaisse. Vous devrez également déterminer l’espacement des chevrons. Parfois, ils ne sont pas régulièrement espacés, ce qui signifie plus de travail pour rogner vos nattes.

old-house-2730304_1280

Une fois que vous avez isolé le dessous de votre toit, il est judicieux de renforcer l’isolation en insufflant de la cellulose au sol du grenier. Cela aidera à garder les espaces de vie ci-dessous plus confortable toute l’année. Vous pouvez louer une trémie d’isolation dans la plupart des magasins à grande surface pour insuffler votre propre isolation sans difficulté.

Isoler les murs

«Comment puis-je isoler les murs de ma vieille maison sans abattre les murs en plâtre?» C’est de loin le plus gros dilemme isolant auquel se heurtent les propriétaires de maisons historiques. L’ajout d’isolant aux murs d’une vieille maison sans autre précaution peut entrainer la pourriture de murs pleins de moisissure dans certaines circonstances. Dans d’autres cas, le fait de percer des trous dans les murs ou d’enlever deux couches de clapboards pour insuffler de l’isolant dans les travées de montants peut fonctionner sans problème.

Isoler les sols

Si vous avez un sous-sol ou un vide sanitaire, la meilleure façon d’isoler les sols de la pièce à vivre au-dessus est sensiblement la même que celle du grenier, en installant des lattes dans les montants des solives. Le processus sera lent dans les vides sanitaires restreints, mais une fois terminés, vous n’aurez plus à le refaire et vos sols seront beaucoup plus confortables toute l’année.

ruins-171724_1280

 

About the author

Pierre

Leave a Comment