Récupérer l’eau de pluie du jardin, bonne ou mauvaise idée ?

0

Récupérer l’eau de pluie et en faire un usage domestique est un geste écologique. Beaucoup de gens ont d’ailleurs adopté ce concept. Cependant, si ce système est connu pour ses avantages, il présente aussi des inconvénients. Ainsi, un récupérateur d’eau pluviale est-il une bonne ou une mauvaise idée ? La réponse dans la suite de l’article.

Comment fonctionne un système de récupération d’eau de pluie ?

Un récupérateur d’eau de pluie se compose de plusieurs éléments. Quand l’eau tombe sur le toit, elle est collectée par des gouttières bordant l’extrémité de la toiture. Ces collecteurs se réunissent pour acheminer l’eau vers une cuve. Pendant le trajet, l’eau peut subir une première filtration au cours de laquelle les feuilles et d’autres impuretés majeures présentes sur le toit seront tamisées. Aussi, avant l’entrée du réservoir, une seconde filtration peut éventuellement être installée. Les saletés seront ensuite éliminées via le reste de la gouttière.

La cuvette dédiée à stocker l’eau récupérée se place soit à la surface du sol soit en profondeur. Quant à la distribution, elle se fait à l’aide d’un robinet ou d’une pompe à eau. Pour cette dernière, un réseau de canalisation indépendant sera nécessaire.

Les avantages d’un système de récupération d’eau de pluie

eau de pluieRécupérer l’eau de pluie est avant tout écologique. Ce procédé permet d’épargner les ressources naturelles en préservant la nappe phréatique. Il s’agit du réservoir d’eau souterraine qui alimente les sources et les puits.

En matière d’économie, un système de récupération des eaux de pluie se trouve avantageux sur le long terme. Il se présente comme une alternative au réseau de la ville et permet de réduire la facture. Également, cette technique est pratique et ne nécessite quasiment plus de travail une fois que vous aurez fini l’installation. Vous devez  attendre qu’il pleuve et le reste se fait tout seul.

Principal usage de l’eau récupérée

Les gens usent notamment de l’eau pluviale pour arroser le jardin et le potager. En effet, celle-ci s’avère propice pour les plantes. Il suffit de raccorder un tuyau d’arrosage à la cuve de réservoir et le tour est joué. Cette eau s’utilise également pour nettoyer la voiture ou pour préparer du purin d’ortie.

Certaines personnes emploient un appareil de récupération de l’eau de pluie pour alimenter les toilettes ou faire le ménage et la vaisselle. Pour cela, une citerne dotée d’un volume important se montre nécessaire. Une pompe à eau est aussi indispensable pour distribuer l’eau stockée à travers les canalisations de la maison.

Les inconvénients d’un récupérateur d’eau pluviale

Un appareil pour récupérer l’eau de pluie coûte cher. Le prix du matériel et de l’installation constitue le plus grand poste de dépense, et ce, d’autant plus que le récupérateur est complexe. Toutefois, le gouvernement propose une aide pour faciliter l’acquisition des équipements nécessaires.

Ce type de montage dépend également de la pluie pour fonctionner. Ainsi, si vous êtes situés dans une région sèche, ce genre d’investissement risque d’être assez décevant. Cela est aussi valable pendant la saison estivale. Enfin, si vous voulez rendre buvable l’eau de pluie, vous devez la traiter convenablement.

Share.

About Author

Leave A Reply