Les signes de présence d’un rat dans la maison

0

Les rats et les souris sont tous deux des rongeurs appartenant à l’ordre des rodontiens. Les rats en particulier sont des mammifères omnivores opportunistes qui mettent tout sous leurs dents. Comme ils se reproduisent très vite, ils peuvent infester une maison en un rien de temps.

Cela peut occasionner de sérieuses nuisances non seulement sur le plan matériel, ménager mais aussi sur la santé de l’homme car les rats sont porteurs de diverses maladies. Il est extrêmement important de savoir reconnaître une infestation de rats pour les éradiquer au plus vite.

Comment reconnaître un rat ?

Deux espèces sont les plus communes dans les villes : le rat brun (rattus Norvegicus) et le rat noir (rattus rattus). Ils ont tous deux un caractéristique distincte qui les différencient des souris : ils sont plus grands.

Le rat noir : pesant entre 100 et 200 grammes le rat noir mesure jusqu’à 45 cm du museau à la queue. Il possède un museau pointu de forme triangulaire ainsi que de grands yeux, de grandes oreilles translucides, arrondies et dépourvu de poil. Le rat noir possède un pelage gris foncé ou gris noir sauf la partie ventrale qui est plus clair. Sa queue est plus longue que son corps. En effet elle est effilée et écailleuse avec 260 anneaux. Il possède 16 dents.

Le rat brun : il possède exactement les mêmes caractéristiques que le rat noir sauf qu’il est plus gros. Il pèse plus de 350g. Au niveau de la taille, il mesure environ 48 cm à partir du museau jusqu’à la queue.

Le rat est un grand athlète. Il peut parcourir plus de 100m en 10 secondes, peut effectuer un bond de 2 mètres et nager durant 72 heures. La présence d’un rat dans une maison peut être reconnue par l’odeur et les formes d’excréments. En effet, le rat dégage une odeur de musque et d’ammoniaque. Leurs excréments sont pointus et mesurent de 8 à 15 mm.

Leur mode de vie et leur environnement de prédilection

Tout comme les souris, les rats sont des animaux nocturnes. Comme tout animal vivant en groupe, chaque famille de rat possède un mal dominant. Une colonie peut compter jusqu’à 50 individus. Un seul rat consomme environ 15 à 30g de nourriture par jour. Son alimentation tourne autour des céréales, des fruits et de la viande. La croissance de ses incisives est de 2 à 5mm par semaine, c’est pour cette raison qu’il a un besoin fréquent de se gratter les dents pour éviter qu’elles ne deviennent trop longues.

Le rat noir est un rat qui aime les endroits secs se trouvant en hauteur. Il ne creuse pas de terrier. C’est est un très bon grimpeur et c’est pour cette raison qu’on peut le localiser dans les parties supérieures d’une habitation. Même si le rat peut élire domicile en pleine nature, d’où son nom rat des champs, sa présence abonde dans les habitations, les ports et les bateaux. Ce qui fait de ces derniers son lieu de prédilection.

Contrairement au rat noir, le rat brun est un piètre grimpeur, il reste dans les parties basses des bâtiments. Son environnement de prédilection se trouve dans les réseaux de canalisation d’où son nom : rat d’égout. A lire : https://www.decoration-de-la-maison.fr/solutions-naturelles-nuisibles/

L’invasion du rat en Europe

Les rats proviennent de l’Asie et de l’Afrique de l’Est. Ils se sont répandus en Europe à la fin du moyen âge. Ils sont après arrivés en Amérique, en Australie puis dans le reste du monde à partir des navires des colons. Et actuellement, ils se répandent moins en Europe.

En fait, les rats se déplacent très facilement, en se cachant dans un conteneur ou seulement en montant sur un bateau. Faites appel à France Pro Nuisibles pour une opération de dératisation intérieure et / ou extérieure de votre maison, des pièges écologiques existent pour vous débarrasser de tous les types de rats.

C’est la raison pour laquelle ils envahissent le monde et qu’on les trouve partout. D’autant plus qu’ils se multiplient très rapidement. Un rat femelle peut en effet donner naissance à une soixantaine de ratons par an en moyenne avec 10 petits par porté sur 21 à 23 jours de gestation et une maturité sexuelle en seulement 6 semaines. On pourrait alors conclure qu’une femelle peut avoir 1000 progénitures en une année. Ce la explique très bien le fait qu’ils sont aussi nombreux partout dans le monde.

Comment reconnaître une infestation et l’éviter dans votre maison ?

Les rats sont en général des animaux nocturnes, c’est-à-dire qu’ils ne sortent que la nuit. De ce fait, il est assez difficile d’en rencontrer directement. Toutefois, quand ils passent dans la maison ou le jardin, ils laissent des signes qui permettent de savoir si on est infesté. En effet, les rats émettent des bruits quand ils grattent quelques choses dans la maison. Ils laissent aussi leurs déjections qu’on peut reconnaître par leurs formes et tailles.

On peut aussi reconnaître leur présence par les traces de gras ou les traces de grignotage. Du fait qu’ils ont toujours besoin de ronger, ils laissent fréquemment les traces de ce qu’ils rongent. On peut également suspecter leur existence à partir des objets déchirés comme les linges, les câbles ou autres matériaux. Et enfin, ils transmettent une odeur musquée aux environs de leur nid ou les endroits étroits où ils passent.

Il existe cependant quelques manières de les éradiquer ou les éviter. Les raticides par exemples. On peut en mettre dans les endroits susceptibles de les attirer. Les rats aiment aussi les aliments accumulés surtout les fruits. Il faut alors rangers tous ce qui peut les attirer dans des endroits où ils ne pourront pas les trouver.

Les risques suite à une invasion dans votre maison

Les rats peuvent entraîner des dommages importants aux cultures et aux réserves alimentaires. Ils sont aussi connus pour leurs besoins continuels de gratter. Ils peuvent ainsi endommager les câbles électriques qui pourraient provoquer un incendie. Ils peuvent également avoir une conséquence sur la santé humaine. En effet, les rats sont porteurs de maladie qu’ils transmettent par les puces ou par la morsure directement.

Ils peuvent aussi contaminer les nourritures ou les eaux potables pendant leurs excursions nocturnes. La maladie se transmet généralement par les déjections, urines ou poils qu’ils laissent dans notre nourriture ou eau potable.

Share.

About Author

Leave A Reply

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.